Alors que Theresa May a annoncé sa démission le 7 juin, Donald Trump a déclaré vendredi soir que Boris Johnson ferait un « excellent » Premier Ministre.

Après son échec du Brexit, Theresa May a remis sa démission, effective au 7 juin prochain. Il s’agit donc désormais de trouver son remplaçant. Interviewé par le tabloïd britannique The Sun au sujet des douze prétendants au poste de Theresa May, le président américain a jugé que « Boris ferait du très bon travail ». « Je pense qu’il serait excellent », a-t-il insisté, peu avant d’entamer lundi sa première visite d’État au Royaume-Uni, où il doit rencontrer Theresa May mardi.

Boris Johnson, 54 ans, grand partisan du Brexit, fait partie des candidats prêts à sortir de l’UE sans accord le 31 octobre. L’ancien maire de Londres a ainsi jugé à propos d’un « no deal » que « toute personne raisonnable doit garder cette éventualité sur la table » pour renégocier avec Bruxelles les conditions du divorce.

Critiques et soutiens

N’hésitant pas à se mêler des affaires intérieures du Royaume-Uni, le président américain a aussi affirmé que plusieurs prétendants à la succession de Theresa May lui avaient demandé son soutien, sans révéler lesquels. Il a également réitéré ses critiques sur la façon dont Theresa May a négocié le Brexit avec l’UE, estimant que les Européens « n’avaient rien eu à perdre » car la Première ministre leur avait « laissé toutes les cartes » en main. « J’ai dit à Theresa May qu’elle devait d’abord préparer ses munitions », a-t-il souligné. « Je pense que le Royaume-Uni a laissé à l’Union européenne toutes les cartes », a-t-il poursuivi. « Et il est très difficile de jouer lorsque l’une des parties a tout l’avantage ».

SudOuest avec AFP