Russie: heurts lors de rassemblements de soutien à l’opposant Navalny

405313988 97456745
405313988 97456745

En Russie, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi, à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny, pour exiger sa libération. Les rassemblements ont donné lieu à 2400 arrestations, ainsi qu’à des heurts dans plusieurs grandes villes du pays.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi en Russie, à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny, pour exiger sa libération. Les rassemblements ont donné lieu à 2400 arrestations, ainsi qu’à des heurts dans plusieurs grandes villes, en particulier à Moscou.

Les principaux rassemblements ont eu lieu à Moscou et Saint-Pétersbourg, avec dans chaque cas quelque 20’000 participants, selon des journalistes. Des manifestations ont également eu lieu dans des dizaines d’autres villes, un mouvement d’une ampleur géographique rare dans l’histoire récente de la Russie.

En Russie, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi, à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny

A Moscou, des heurts ont opposé à plusieurs reprises dans l’après-midi des policiers qui frappaient à la matraque des manifestants leur jetant généralement des boules de neige, mais aussi d’autres projectiles.

En début de soirée, des centaines de personnes ont rallié la prison de Matrosskaïa Tichina, où est détenu l’opposant Alexeï Navalny, dans le nord de Moscou. La police y a procédé à des arrestations, frappant des manifestants avec des matraques et les dispersant.

Ce mouvement de contestation a lieu à quelques mois des législatives, prévues pour l’automne, sur fond de chute de popularité du parti au pouvoir, «Russie unie». Il s’agit des manifestations les plus importantes depuis plusieurs années.

Leonid Volkov, un membre de l’équipe de M. Navalny, a affirmé que «250-300’000 personnes» étaient «descendues dans la rue» en Russie. «C’est sans précédent», s’est-il félicité, en direct sur la chaîne YouTube Navalny LIVE, annonçant en outre de nouvelles manifestations pour «le week-end prochain».

ATS