Saisie de munitions – Le quotidien L’Observateur rapportait récemment la saisie d’une quantité importante de munitions de guerre dans la nuit du 26 au 27 octobre à Pire dans le département de Tivaoune.

Les munitions au nombre de 3900 destinées selon la même source à un groupe armé de la Mauritanie étaient transportées à bord d’un véhicule de type Mercedes. Des personnes de nationalité mauritaniennes et sénégalaises seraient impliquées dans ce trafic de munitions.

Un élément de l’armée cité

Selon les informations reçues les munitions étaient souvent soutirées des dépôts de l’armée sénégalaise puis elles étaient acheminées vers la Mauritanie via Rosso. Maky Talla Ndiaye, le chauffeur âgé de 32 ans aurait livré aux enquêteurs le nom de Ahmed Ndiaye chauffeur également établi à Rosso ainsi que celui du jeune soldat sénégalais B.Sangharé en service au camp militaire Lemonnier de Dakar.

Le quotidien L’Observateur rapportait récemment la saisie d’une quantité importante de munitions de guerre dans la nuit du 26 au 27 octobre à Pire dans le département de Tivaoune. Les munitions au nombre de 3900 destinées selon la même source à un groupe armé de la Mauritanie étaient transportées à bord d’un véhicule de type Mercedes. Des personnes de nationalité mauritaniennes et sénégalaises seraient impliquées dans ce trafic de munitions.

Un élément de l’armée cité

Selon les informations reçues les munitions étaient souvent soutirées des dépôts de l’armée sénégalaise puis elles étaient acheminées vers la Mauritanie via Rosso. Maky Talla Ndiaye, le chauffeur âgé de 32 ans aurait livré aux enquêteurs le nom de Ahmed Ndiaye chauffeur également établi à Rosso ainsi que celui du jeune soldat sénégalais B.Sangharé en service au camp militaire Lemonnier de Dakar.

Un ancien réseau de trafic de munitions

Selon les déclarations du chauffeur aux éléments de la gendarmerie, cette opération n’était pas la première. Ce dernier avoue avoir convoyé à maintes reprises des munitions destinées à un groupe armé non encore identifié qui se trouve en Mauritanie. L’enquête suit son cours et de prochaines arrestations de personnes citées par le conducteur pourraient apporter de nouveaux éléments de réponse dans cette affaire.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *