Signature de deux conventions dans le domaine de l’irrigué

456987 78965231
456987 78965231


Nouakchott, 09/02/2021
Deux conventions de dons d’un montant de trois cent quatre-vingt-huit millions d’ouguiya MRU (388.000.000) soit neuf millions (9.000.000) d’Euros dont 500.000 euros octroyés dans le cadre de la préparation du renforcement de la prise en compte du genre dans l’agriculture ont été signées mardi à Nouakchott pour financer la seconde phase du projet d’amélioration de la sécurité alimentaire par la relance de l’irrigué (ASARIGG2).

Les conventions ont été signées par le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, M. Ousmane Mamadou Kane, l’ambassadeur de France en Mauritanie, SEM Robert Moulié et la directrice de l’Agence française de Développement, Mme Bénédicte Brusset.

Le financement permettra l’aménagement et l’équipement de onze périmètres villageois irrigués du Gorgol et du Guidimakha destinés à la production rizicole ainsi que dix autres maraichers gérés par des femmes afin d’améliorer la production agricole.

En plus des aménagements, un volet d’actions rapides sera mis en place pour restaurer 350 ha de terres dégradées et promouvoir des pratiques agroécologiques au profit de 25.000 habitants de la zone du projet.

Le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs a déclaré, dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, que la deuxième phase du projet s’inscrit dans la droite ligne des priorités nationales dans le domaine agricole, notamment les engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Il a affirmé que les retombées attendues du projet constitueront un pas supplémentaire sur la voie de l’atteinte des objectifs de l’éradication de la pauvreté et de l’élimination de la faim.

M. Ousmane Mamadou Kane a loué la qualité et l’efficacité de la coopération bilatérale et exprimé la gratitude de la Mauritanie pour l’appui que la France apporte à ses projets et programmes de développement, particulièrement, dans le contexte actuel marqué par la persistance de la covid-19.

De son côté, l’ambassadeur de France a souligné que son pays a tenu à appuyer les efforts du gouvernement mauritanien pour atténuer les conséquences sanitaires, économiques et sociales de l’épidémie.

Il a précisé que l’agriculture et la sécurité alimentaire constituent actuellement l’un des axes majeurs de la coopération entre les deux pays, soulignant qu’il est doublement important pour son pays de soutenir le secteur agricole de la Mauritanie en cette période difficile pour ses agriculteurs.

Le projet ASARIGG2 a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécuritaire et au développement économique des territoires ruraux des wilayas du Gorgol et du Guidimakha à travers des investissements visant à améliorer la capacité productive (aménagements hydroagricoles villageois, petits périmètres maraichers destinés aux femmes, aménagement de bassins versants).Il permettra l’amélioration des services d’appui à l’agriculture irriguée, à la commercialisation de la production et au renforcement des capacités des intervenants dans la filière irriguée.

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie