Sonia Ben Cheikh : Seuls le dialogue et la Cour constitutionnelle nous sauveront

Sonia Ben Cheikh
Sonia Ben Cheikh

Sonia Ben Cheikh : Seuls le dialogue et la Cour constitutionnelle nous sauveront

La secrétaire générale du parti Tahya Tounes, Sonia Ben Cheikh, est revenue, mardi 23 mars 2021, sur la situation générale du pays assurant que seuls le dialogue et la Cour constitutionnelle sauveraient la Tunisie de l’abîme.

Selon la politicienne, instaurer la Cour constitutionnelle est un impératif pour trouver une solution aux autres maux du pays : la crise politique et les problèmes socio-économiques.

« Le 8 avril est une date fatidique. La Cour constitutionnelle est la priorité des priorités. Ensuite nous nous focaliserons sur la loi électorale, le Code des partis et le régime de gouvernance », a-t-elle indiqué. 

Une plénière a, rappelons-le, été planifiée pour le 8 avril pour l’élection de quatre membres de la Cour constitutionnelle. 

Soulignant que les conflits politiques sont à l’origine de la crise socio-économique, elle a avancé qu’elle croyait encore au dialogue car seule la stabilité politique permettrait d’élaborer des solutions pour sauver le pays.

« L’exclusion d’une partie ou d’une autre ne mènera nulle part (…) Et tant que la communication est rompue entre les trois présidences, on ne pourra pas avancer », a-t-elle ajouté.

Rappelant que le patriotisme a sauvé le pays en 2013 et 2014 – en référence au dialogue national -, Sonia Ben Cheikh a appelé tous les acteurs politiques à prendre conscience de la gravité de la situation et cesser d’agir comme s’ils menaient une campagne électorale.

businessnews.com.tn