Catégories
A la une

Plus d’une tonne de cannabis saisie par l’Algérie à la frontière avec le Maroc

Les unités de lutte contre le trafic de drogue de la Gendarmerie nationale algérienne ont saisi 1.174 kilogrammes de résine de cannabis à la frontière avec le Maroc, indique un communiqué de la Défense nationale dont Sputnik a reçu une copie. Ainsi, en moins de deux mois, l’Algérie a saisi 3.462,5 kilogrammes de cannabis dans la même région.

Dans un communiqué dont Sputnik s’est procuré une copie, le ministère algérien de la Défense nationale (MDN) a annoncé la saisie de plus d’une tonne de résine de cannabis dans la wilaya (région) de Nâama, dans le nord-ouest de l’Algérie, à la frontière avec le Maroc. C’est la troisième saisie en quelques semaines dans la même région après celles des mois de janvier et de février où plus de deux tonnes ont été récupérées.

«Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée […], des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi mardi 3 mars 2020 une grande quantité de résine de cannabis s’élevant à 1.174 kilogrammes, lors d’une opération de recherche et de fouille dans la commune de Djeniene Bourezg, wilaya de Nâama», affirme le MDN.

Deux autres saisies dans la même région

Par ailleurs, dans deux autres communiqués dont Sputnik a également reçu des copies, le MDN annonce la saisie par les unités de la Gendarmerie nationale de plus de deux tonnes de résine de cannabis également dans la même région.

«Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée […] des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi dimanche 12 janvier lors d’une opération de fouille et de ratissage dans la localité de Hassi El-Mrir, commune de Sfissifa, wilaya de Nâama […], une grande quantité de résine de cannabis […] s’élevant à 1.566 kilogrammes», informe la première note du MDN.

«Des garde-frontières ont saisi le 02 février 2020 lors d’une opération de recherche et de fouille près de la commune de Djenine Bourezg, wilaya de Nâama [à la frontière avec le Maroc, ndlr], une grande quantité de kif traité s’élevant à sept quintaux et 22,5 kilogrammes», indique la seconde.

en savoir plus sur Sputnik