Catégories
A la une

L’outrage fait au Maroc doit être sévèrement sanctionné

Ce 31 mai 2020, les Tangéroises et Tangérois, mais aussi tous les Marocains épris de paix et de démocratie, se sont réveillés le coeur révulsé en constatant que la plaque de l’Avenue Abderrahman Youssoufi a été injurieusement profanée de manière immonde et abjecte.

Une grande indignation a été ressentie par les internautes et les réseaux sociaux et tous ont mis en ligne sur le net cette minable atteinte à la mémoire de cet Homme d’État que fut Abderrahman Youssoufi.