Catégories
A la une

La distribution des aides sociales tourne au désastre

Ce sont les couches les plus modestes qui souffrent du confinement. Les travailleurs journaliers dans le bâtiment, les artisans, les mécaniciens, plombiers, électriciens, maçons, femmes de ménage, jardiniers, vendeurs ambulants, laveurs de voitures, bref 2 millions de Tunisiens se trouvent privés de leur gagne-pain et leurs revenus du fait du confinement.

Pour se convaincre, il suffit de jeter un regard sur les photos et les vidéos des longues files d’ attente, les bousculades, les évanouissements devant les bureaux de Poste pour toucher l’aide de l’ Etat évaluée à 200 Dinars par personne.