Surprise relativement surprenante : Trump défie le droit international au Sahara occidental: causes et conséquences

La déclaration officielle du président des États-Unis, Donald Trump, du 4 décembre, reconnaissant la «souveraineté» du Maroc sur «tout» le Sahara occidental constitue un changement RADICAL de la position des États-Unis face à ce conflit. Cette décision, d’une gravité extraordinaire, n’est que relativement surprenante et nous oblige à nous interroger sur les raisons de cette initiative clairement contraire au droit international.