Catégories
International

Coronavirus: nouveau record de décès au Royaume-Uni, dont un enfant de 5 ans

Le Royaume-Uni a enregistré un nouveau record de 708 morts supplémentaires de patients atteints par le nouveau coronavirus en une journée, dont un enfant de 5 ans, considéré comme la plus jeune victime dans le pays.

En tout, 4.313 personnes sont décédées dans les hôpitaux britanniques depuis le début de l’épidémie, qui continue d’accélérer avec le cinquième record journalier consécutif du nombre de décès, ont indiqué les autorités sanitaires samedi.

Catégories
International

Royaume-Uni : Boris Johnson ferait un « excellent » Premier Ministre, selon Donald Trump

Alors que Theresa May a annoncé sa démission le 7 juin, Donald Trump a déclaré vendredi soir que Boris Johnson ferait un « excellent » Premier Ministre.

Après son échec du Brexit, Theresa May a remis sa démission, effective au 7 juin prochain. Il s’agit donc désormais de trouver son remplaçant. Interviewé par le tabloïd britannique The Sun au sujet des douze prétendants au poste de Theresa May, le président américain a jugé que « Boris ferait du très bon travail ». « Je pense qu’il serait excellent », a-t-il insisté, peu avant d’entamer lundi sa première visite d’État au Royaume-Uni, où il doit rencontrer Theresa May mardi.

Boris Johnson, 54 ans, grand partisan du Brexit, fait partie des candidats prêts à sortir de l’UE sans accord le 31 octobre. L’ancien maire de Londres a ainsi jugé à propos d’un « no deal » que « toute personne raisonnable doit garder cette éventualité sur la table » pour renégocier avec Bruxelles les conditions du divorce.

Critiques et soutiens

N’hésitant pas à se mêler des affaires intérieures du Royaume-Uni, le président américain a aussi affirmé que plusieurs prétendants à la succession de Theresa May lui avaient demandé son soutien, sans révéler lesquels. Il a également réitéré ses critiques sur la façon dont Theresa May a négocié le Brexit avec l’UE, estimant que les Européens « n’avaient rien eu à perdre » car la Première ministre leur avait « laissé toutes les cartes » en main. « J’ai dit à Theresa May qu’elle devait d’abord préparer ses munitions », a-t-il souligné. « Je pense que le Royaume-Uni a laissé à l’Union européenne toutes les cartes », a-t-il poursuivi. « Et il est très difficile de jouer lorsque l’une des parties a tout l’avantage ».

SudOuest avec AFP