Catégories
A la une

Pandémie du COVID-19 dans les camps de Tindouf : le polisario enferme femmes, enfants et hommes dans des cellules d’isolement …

…dans des conditions inhumaines

Nombre de sahraouis, dont des femmes et des enfants, bloqués à la frontière séparant l’Algérie de la Mauritanie depuis le 21 mars 2020 sans eaux et sans nourriture à cause de la pandémie au COVID-19 par l’armée algérienne, ont réussi, le 27 mars 2020, à rejoindre par leurs propres moyens les camps de la mort de Tindouf où ils ont été enfermés dans des chambres d’isolement exiguës, démunies de sanitaires et des équipements nécessaires à leur vie quotidienne mais aussi en l’absence de toute assistance médicale en ces temps de pandémie au COVID-19.

Catégories
A la une

(COVID-19) Le bilan de cas d’infection au coronavirus en Afrique de l’Ouest établi à 21h30 GMT du 29 mars

Voici le bilan de cas d’infection au COVID-19 établi à 21h30 GMT pour l’Afrique de l’Ouest :

Le Burkina Faso compte 222 cas confirmés, dont 12 décès et 23 guéris,

La Côte d’Ivoire compte 165 cas, dont un décès et 4 guéris,

Le Ghana compte 152 cas confirmés, dont 5 décès et 2 guéri,

Le Sénégal compte 142 cas confirmés, dont 27 guéris,

Catégories
A la une

(COVID-19) Mauritanie : deux patients guéris du nouveau coronavirus

Le ministère mauritanien de la Santé a annoncé dimanche que deux personnes positives au COVID-19 ont été guéries.

« L’état de santé des trois autres cas restants demeure stable », selon un bulletin du ministère.

Le bulletin précise que « 946 personnes ont été confinées, sur l’ensemble du territoire national, dont 61 sont sorties de la quatorzaine à Nouakchott parmi lesquelles les passagers du vol d’Air France du 15 mars 2020 ».

Catégories
A la une

Pas de peur avant la peur : Ghazouani doit convaincre les mauritaniens de ne pas avoir peur…

Vu d’Italiedans la situation que chacun sait,nous sommes sidérésde voir avec quelle nervosité anxiogène doublée d’une improvisation chaotique, le pouvoir mauritanien gère la sérieuse menace du Covid-19. On ne doute pas de la volonté de bien faire et dans cette gestion de crisetout n’est pas à jeter; reste l’essentiel qui est un fiasco : rassurer les mauritaniens….

Il n’y a pas encore d’épidémieen Mauritanie mais à suivre l’actualité et les mesures généreusesmais bancales, on a l’impression que le pouvoir panique face à une menace plus à craindre que le virus à savoir une panique généralisée de la population sachant que le confinement total qu’on a pu voir en Chine ou en Europeest impossible chez nousoù la majorité de la population vit au jour le jour sans parler du niveau d’éducation des uns des autres pour être en mesure de bien réaliser le danger et les mesures individuelles à respecter.A cela s’ajouteun mode de vie, une façon de manger ensemble, de boire le thé en vivant à plusieurs dans des endroits fermés qui n’arrangent pas la menace.

Catégories
A la une

Le Président de la République se réunit avec la commission issue du Comité interministériel chargé du suivi de la propagation du COVID-19

Son Excellence le Président de la République,M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, s’est réuni, ce samedi après-midi au palais présidentiel, avec les présidents et membres des commissions issues du Comité interministériel chargé du suivi de la propagation du COVID-19, en présence du premier ministre, M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, de la ministre conseillère à la Présidence de la République, et des chefs d’État-major des forces armées et de sécurité.

Au cours de la réunion, il a été procédé à l’évaluation de la situation actuelle sur l’ensemble du territoire national et à l’examen des récentes évolutions.

Catégories
A la une

Le Secrétariat politique appelle à l’adhésion aux mesures prises pour faire face au virus Covid 19

Chahid El Hafed, 26 mars 2020 (SPS) Le secrétariat de l’organisation politique du Front POLISARIO a appelé les citoyens à respecter les mesures mise en place par le gouvernement sahraoui et la Commission nationale pour la prévention contre le Corona virus qui secoue le monde.

Le Secrétariat a souligné la nécessité de faire face à la situation actuelle en raison de la propagation du virus Corona dans le monde, exhortant les familles à s’engager à rester dans leur résidence et à éviter les allées et retours sauf en cas de nécessité (visite médicale ou pour besoins de base).

Il a également demandé aux citoyens d’alerter  sur toute personne venue de l’étranger sans passer par un lieu de quarantaine, exprimant sa satisfaction de la réaction du citoyen aux mesures prises jusqu’à présent. (SPS)

Catégories
A la une

Entretien téléphonique Bourita/Varhelyi : Appui financier de l’UE de 450 millions d’euros au Fonds Spécial pour la Gestion de la Pandémie Covid-19

Solidarité. Un communiqué conjoint entre le Maroc et l’Union Européenne (UE) annonce que l’UE appuiera le budget marocain en réallouant immédiatement 150 millions d’euros, spécifiquement dédiés aux besoins du Fonds Spécial pour la Gestion de la Pandémie Covid-19 créé à l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. De même, l’Union Européenne entreprendra de réorienter 300 millions d’euros des fonds alloués au Maroc vers la réponse à la pandémie en accélérant leur mobilisation pour répondre aux besoins budgétaires exceptionnels du Royaume.

Ce communiqué conjoint a été rendu public à la suite de l’entretien téléphonique entre le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi.

Cet entretien, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat multidimensionnel et des échanges permanents entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne, a porté sur l’évolution de la pandémie du COVID-19 et les moyens mis en œuvre aux niveaux national, régional et international pour y faire face, relève le communiqué.

A cet égard, le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage s’est félicité des mesures fortes et nécessaires, adoptées avec promptitude par le Royaume du Maroc pour faire face à la propagation du virus et à ses effets, souligne le communiqué, faisant savoir que l’UE demeure disposée à accompagner le Maroc dans ses efforts sanitaires, économiques et sociaux, à travers plusieurs actions.

Article19.ma

Catégories
A la une

La campagne générale des contributions au Fonds de solidarité sociale se poursuit

Les opérateurs économiques poursuivent la campagne générale des contributions au profit du Fonds de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus (covid 19) dont la création a été annoncée tout dernièrement par Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le montant des contributions a été atteint jeudi la somme de 924.000.000 MRO.

La décision de la création du Fonds de solidarité intervient en appui des efforts de lutte contre la pandémie et pour limiter les effets négatifs de celle-ci sur les activités économiques et sur le pouvoir d’achat des citoyens.

Catégories
A la une

COVID-19: Plus d’un millier de colons marocains quittent le Sahara occidental et retournent dans leur pays

EL-AYOUNE OCCUPEE- Plus de 1200 Marocains ont quitté la ville sahraouie occupée de Dakhla, au sud-ouest du Sahara occidental au cours des dernières heures en raison de la propagation du coronavirus, rapportent jeudi plusieurs sources médiatiques.

Des sources médiatiques sahraouie sur place ont rapporté que « 28 bus, envoyés par le gouvernement marocain pour évacuer ses citoyens, sont arrivés dans la ville sahraouie pour transporter plus d’un millier de colons marocains ».

Sur les réseaux sociaux, des photos de dizaines de colons marocains dans la ville de Dakhla, dans le sud du Sahara occidental occupé, ont été largement diffusées. Les colons marocains étaient en route pour rentrer, via la station terrestre de la ville de Dakhla, dans leurs villes natales du Royaume du Maroc.

Ces photos ont déclenché une vague de commentaires sur les réseaux sociaux, parmi ceux qui considéraient cela comme un retour réaliste compte tenu du fait que les colons marocains n’étaient pas convaincus de la propagande de la Marche verte organisée par le Maroc il y a 44 ans pour occuper le Sahara occidental.

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois que les colons marocains organisent une marche arrière depuis le Sahara occidental, car beaucoup d’entre eux ont déjà clôturé leurs projets commerciaux avec le soulèvement pacifique du camp de Gdeim Izik en 2010.

aps.dz

Catégories
Mauritanie

Guidimakha : Appel à l’action contre le COVID-19

Plus que tout autre région de la Mauritanie, le Guidimakha se trouve être le plus exposé a la pandémie du COVID-19, en raison de sa position transfrontalière et de sa vocation migratoire principalement orientée en Europe, épicentre de la pandémie.

Les OSC du Guidimakha souscrivent entièrement au plan de préparation et de riposte en cas d’épidémie du nouveau coronavirus publié le 20 février 2020 par les pouvoirs publics, et selon lequel « Les relais communautaires (santé animale et humaine) et des associations à base communautaire participent à la surveillance, à la prévention, la sensibilisation et à la prise en charge des cas qui relèvent de leurs compétences et sont impliqués dans la mise en œuvre du présent plan ». Dans cette optique, il est attendu que ce plan de réponse soit coordonné avec les acteurs de la société civile afin de maximiser l’efficacité de la portée des messages diffusés par le Ministère de la Santé.

Soutenons également les pouvoirs publics d’avoir pris des décisions courageuses, telles que :

-

 Interdiction des rassemblements publics (prières à la mosquée, cérémonies ou évènements sociaux) ;

-

 Instauration du couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national ;

-

 Fermeture des frontières avec les pays limitrophes…

Autant de mesures quoique utiles pour le bien-être et la santé des populations ont néanmoins des répercussions négatives sur les activités économiques qui se sont fortement ralenties et provoqué ainsi des pertes de revenus, surtout au sein des populations les plus vulnérables (restaurateurs, boulangers, transformatrices de céréales …).

Pour contribuer à ce sursaut national, les OSC du Guidimakha communiqueront régulièrement des information utiles et actualisées à la plateforme mise en place afin d’amener les populations à prendre des décisions conséquentes pour se protéger et adopter des comportements positifs pour éviter les risques de contagion liés à la pandémie du Covid-19.

Il s’agit là d’un appel à l’action pour accompagner ce plan de riposte, en vue d’enrayer la propagation du COVID-19 et atténuer son impact.

La responsabilité de protéger les populations à travers la mise en chantier d’une communauté virtuelle composée de relais communautaires, de points focaux des coopératives féminines, des associations des jeunes et le groupe des pasteurs. Cette plateforme en ligne est le principal moyen d’Information pour Informer, Éduquer et Communiquer pour l’adoption de nouveaux comportements positifs.

Mais il convient d’indiquer que ces mesures de précaution ont eu pour effet le ralentissement des activités économiques, compliquant davantage une situation déjà fragilisée depuis plusieurs années, suite à une succession des chocs :

-

  Insécurité alimentaire et nutritionnelle : La Wilaya du Guidimakha, jadis « Grenier du pays » connait des crises récurrentes ayant aggravé les difficultés d’accès à la nourriture, avec comme conséquence immédiate la montée des taux de l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle. L’enquête SMART conduite en 2018 révèle que le Guidimakha enregistre les taux de MAS et MAG les plus élevés du pays, soit respectivement 4.1% et 18.8 1. Concernant l’insécurité alimentaire, l’enquête FMS conduite en Septembre 2018 note que plus de 38% de la population est en insécurité alimentaire. Enfin, les résultats édités par le Cadre Harmonisé en Novembre 2018 indiquent que 64 776 personnes sont en insécurité alimentaire. L’épuisement des ressources fourragères et la surconcentration d’animaux venus d’autres régions du pays menacent la survie du cheptel animalier.

-

 Flambée des prix de denrées alimentaires  : la fermeture des frontières avec les pays limitrophes de la région ainsi que l’interdiction des foires hebdomadaires auront des incidences sans aucun doute sur les prix.

-

 Pauvreté : selon les dernières données publiées par l’EPCV, en 2014, le Guidimakha enregistre le taux de pauvreté le plus culminant du pays supérieur à 40%.

-

 Santé : d’après le système d’information sanitaire de la Wilaya, les pathologies les plus dominantes sont les Infection Respiratoires Aigües, les maladies hydriques (le paludisme, la diarrhée, bilharziose).

-

 Assainissement et hygiène : l’enquête MICS 2016, seuls 22% des ménages en milieu rural ont accès à l’assainissement.

-

 Problème d’accès à l’eau potable : la Stratégie Nationale pour un Accès Durable à l’Eau et à l’Assainissement à l’horizon 2030, indique que la Wilaya du Guidimakha fait partie des régions les plus confrontées au problème d’accès à l’eau potable.

-

 Inondation : Les populations de la région ne se sont pas encore relevées du choc des inondations 2019 qui ont à la fois decimé le cheptel ainsi que les productions agricoles.

Devant cette situation alarmante, les OCS du Guidimakha recommandent aux populations de respecter scrupuleusement les mesures préventives édictées par le Ministère de la Santé et qui seront traduites dans toutes les langues nationales en info line.

Nous recommandons également à nos autorités de veiller à :

 Ravitailler les boutiques EMEL en denrées alimentaires de base ;
 Accélérer la mise en place du programme pastoral spécial ;
 Soutenir urgemment les ménages vulnérables dont les activités ont été compromises par la pandémie ;
 Réserver une attention toute particulière à la prise en charge des enfants et des FEFA compte tenu du taux élevé de la malnutrition dans la Wilaya.

Liste des OSC signataires

Union des Coopératives des femmes du Guidimakha (UCFG)
Association pour le Développement Intégré du Guidimakha (ADIG)
Association pour une Initiative de Développement de l’Environnement (AIDE)
Action pour la Santé et le Développement (ACSADE)
Association Mauritanienne pour le Développement et l’Alphabétisation (AMDA)
Association pour la Prospérité des Femmes du Guidimakha (APFG)
Association Towvigh
Association Mauritanienne pour la Promotion des Adolescents (AMPA)
Association Les Amis de la Santé Avagh
Association Elwava
Groupe Recherche Action pour le Développement Durable (GRADD)
Association Pour l’Education et Promotion Sociale (APEPS)
Association Djalaw
Association Nationale pour le Développement et la Biodiversité (ANDB)

 L’Authentique