Catégories
A la une

’’LA VERTU EST AU MILIEU’’

 ’’LA VERTU EST AU MILIEU’’
’’LA VERTU EST AU MILIEU’’

Loin de tout endoctrinement Ould Maham exhorte dans une nouvelle publication, que je vous conseille vivement de lire, la jeunesse de son pays, à s’armer de la foi en ALLAH, qui est le seul rempart assuré aux germes de perplexité ou de contestation qui pourraient conduire à l’hérésie, sinon à l’incroyance. DaD.

Que ceux de nos jeunes qui sont éblouis par le mouvement d’irréligion comprennent ce qui suit :

La fois en ALLAH est d’abord, comme en témoigne les chefs de file de l’athéisme, un besoin humain avant d’être une affaire de connaissance. C’est – dit Albert Camus – un  sentier raboteux, et pénible qu’il serait difficile de pratiquer, sans l’aide de la religion, de l’amour, ou de l’art.

La foi en ALLAH ne peut en aucun cas être comprise comme un thème rationnel, et ce n’est pas la raison qui puisse guider jusqu’à elle. Comment donc cet entendement qui est en soi limité, et descriptible saurait-il appréhender l’infini sans limites et l’indescriptible absolu. Et c’est d’ici que c’est établie la première règle de la foi, celle de l’existence d’un monde invisible. Seule la religion offre une promesse pour l’au-delà, et c’est cette promesse qui donne son plein sens à la vie, qui se traduit dans un enchaînement de phénomènes aboutissant à un résultat déterminé, qui à son tour s’occupe de lui donner un terme appelé destinée qui le  circonscrit dans le temps. Toute conception autre que la religion renvoi dans le meilleur des cas, à un effort vain, et sans objet, ou vers une destinée nihiliste, et frustrante.

 Tolstoï  s’extasie et écrit : ‘’Il y aurait belle et bien un jour de résurrection au cours duquel nous nous retrouverions debout entre les mains de celui qui sait tout(ALLAH). Et c’est à cet instant seulement, que nous comprendrions tout ce que nous n’avons pas jusqu’ici compris.’’ La religion a hissé très haut le socle des principes moraux en ordonnant les sanctions répressives non seulement ici-bas, comme c’est le cas avec la base réglementaire, mais l’a renforcé par des sanctions dans l’au-delà.une initiative répressive qui surpasse sans le rejeté le blocage subjectif  dont l’homme est prémuni. 

 ’’LA VERTU EST AU MILIEU’’
’’LA VERTU EST AU MILIEU’’

Intenter un procès à la religion à partir de la vision, qu’on a du comportement de ses adhérents ou de leur pratique, ou même du concept, ou de l’essence qu’ils se font d’elle, est une formule où il y a une grande par d’injustice, et d’arbitraire. La foi, qui est du début à la fin, une expérience personnelle, d’un point de vue conjoint entre mystiques et adeptes de la gnose, peut s’enrichir de l’expérience de l’autre dans sa progression vers Dieu, sans pour autant faire de cette expérience un fondement et un pivot, lesquels sont considérés comme la finalité de la seule foi. Et partant, la foi reste une expérience personnelle, et une œuvre sans cesse renouvelée dans notre cheminement vers Dieu.

Traduit par : Deddah Ould Abd-Daim