La guerre contre les djihadistes au Sahel est à « un tournant » Macron

Emmanuel Macron et le président du Niger Mahamadou Issoufou, le 22 décembre 2019, à l’aéroport de Niamey. | LUDOVIC MARIN / AFP

Ouest-France  avec Reuters. Publié le 22/12/2019 à 21h48

Le président de la République estime que la lutte armée contre les groupes djihadistes au Sahel était à « un tournant » nécessitant une clarification des objectifs militaires et politiques de la mission engagée par la France en 2013 avec l’opération Serval, puis Barkhane.