Catégories
A la une

Libye: Washington aurait refusé la nomination d’un Algérien comme émissaire de l’Onu à cause «de trois pays arabes»

L’ex-chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra a été écarté de la course au poste d’émissaire de l’Onu pour la Libye par les États-Unis sur pression de l’Égypte, des Émirats arabes unis et du Maroc, selon des sources diplomatiques citées par TSA. Pourtant bien parti pour succéder au franco-libanais Ghassan Salamé à la tête de la mission spéciale des Nations unies pour la Libye, l’ex-ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, ne sera finalement pas nommé à ce poste suite au refus des États-Unis soumis à une importante pression de la part de trois pays arabes, rapporte le site d’information Tout Sur l’Algérie (TSA).