Catégories
A la une

Coronavirus : Emmanuel Macron et le gouvernement se préparent à l’« épreuve de vérité » du 2 juin

Les indicateurs sanitaires sont plutôt positifs, mais l’exécutif n’exclut pas une dégradation de la situation avant le premier bilan du déconfinement, prévu dans une semaine.

Edouard Philippe et Christophe Castaner, après une conférence de presse concernant le second tour des élections municipales, à Matignon, le 22 mai. JULIEN MUGUET POUR « LE MONDE »

Jusqu’ici, tout va (un peu) mieux. Deux semaines après le lancement du déconfinement, l’exécutif observe avec soulagement l’évolution de l’épidémie de Covid-19. Même s’il est « trop tôt pour tirer des conclusions », le ministre de la santé, Olivier Véran, a indiqué qu’il n’y a pas pour l’heure de signes d’une « re-croissance » de la circulation du virus.

Catégories
A la une

Le déconfinement se poursuit avec l’ouverture de plages, la barre des 27.000 morts franchie

AFP / Loic VENANCESur la plage de La Baule, le 13 mai 2020

Plus de 400.000 commerces rouverts, des plages également: la vie sociale reprend timidement en France où la barre des 27.000 morts a été franchie, au 3e jour du déconfinement surveillé de près par Emmanuel Macron qui affiche un optimisme prudent.

Entouré de ses principaux ministres, le chef de l’Etat a réuni en visioconférence les préfets de région et les directeurs des Agences régionales de santé, se disant prêt à « corriger constamment le tir » si des mesures « ne fonctionnent pas ».

Catégories
A la une

Déconfinement: Emmanuel Macron ne veut pas de « discrimination » des personnes âgées

Par LEXPRESS.fr avec AFP ,publié le 17/04/2020 à 21:52

Emmanuel Macron « ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées ou fragiles dans le déconfinement progressif après le 11 mai. afp.com/Ludovic MARIN

Le chef de l’Etat a apporté cette précision en voyant « monter le débat sur la situation de nos aînés, après les déclarations du Pr Jean-François Delfraissy ».

C’est une mise au point qui va sans doute réjouir certaines personnes. Emmanuel Macron « ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées ou fragiles dans le déconfinement progressif après le 11 mai et « en appellera à la responsabilité individuelle », indique l’Elysée ce vendredi soir. 

Catégories
A la une

Coronavirus : la France « ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées ou fragiles dans le déconfinement progressif

L’épidémie de Covid-19 a tué 761 personnes en vingt-quatre heures, pour un bilan total de plus de 18 600 morts. Pour y faire face, l’Assemblée nationale a adopté dans la nuit un nouveau budget de crise.

Le Monde avec AFP  Publié aujourd’hui à 03h05, mis à jour à 14h59

Le déconfinement progressif après le 11 mai s’organise doucement, le gouvernement dévoilant des précisions au compte-gouttes. En attendant que le premier ministre, Edouard Philippe, se livre à un nouvel exposé pédagogique dimanche, Emmanuel Macron a tenu à rassurer, et le gouvernement a déjà annoncé de nouvelles mesures économiques.

Catégories
A la une

COVID-19 : les ministres plaident pour une solidarité accrue en faveur des pays sahéliens

Niamey, 16 Avril (ANP)-Les Ministres des Affaires Étrangères des cinq (5) pays du G5 Sahel ont plaidé pour une solidarité accrue en faveur des pays de la sous-région dans la lutte contre le COVID 19, annoncé un communiqué officiel.

Le texte résume les conclusions d’une réunion du conseil des ministres des affaires étrangères  par visioconférence, tenue le mercredi 15 avril 2020, sous la présidence de Monsieur Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur.
‘’Profondément préoccupés par l’ampleur inégalée de cette crise sanitaire planétaire,

Catégories
International

Covid-19 : Le président Emmanuel Macron propose un Plan en quatre axes pour aider l’Afrique

Dans une interview exclusive accordée à RFI mardi 14 avril, le président français Emmanuel Macron aborde la question de la pandémie Covid-19. Il a développé plusieurs sujets, dont l’Afrique. Quelques larges extraits de son entretien au micro de Christophe Boisbouvier.

Par Serges David

Le président Emmanuel Macron, comme à son habitude, n’a pas donné dans la langue de bois. Il a argumenté ses positions autour de tous les sujets portant sur le Covid-19 et les différentes initiatives prises, en cours et à venir.