Catégories
A la une

Comment le transport aérien en Afrique va progressivement reprendre

La queue d’un Airbus A330-900 de la compagnie Air Sénégal. AFP/Pascal Pavani

Texte par :Olivier Rogez – Charlotte Idrac- Sébastien Nemeth- Claire Bargelès – Pierre Pinto RFI

Depuis le début de la pandémie, les compagnies aériennes sont à l’arrêt et les aéroports africains sont déserts. Hormis pour les vols destinés au rapatriement de leurs ressortissants, ainsi que les vols cargos, les États ont demandé aux compagnies de stopper leurs activités. Le mois de juin devrait marquer le redémarrage de certaines liaisons aériennes passagers. Mais la reprise s’annonce longue.

Catégories
A la une

Terrorisme: l’urgence du coronavirus n’arrête pas l’offensive djihadiste en Afrique

Terrorisme: l’urgence du coronavirus n’arrête pas l’offensive djihadiste en Afrique

Un autre front chaud de l’offensive jihadiste en Afrique est la région du Sahel occidental(Sénégal, Mali, Mauritanie). Si le Niger et le Tchad font partie des pays membres de l’alliance du G5 Sahel (avec le Mali, la Mauritanie et le Burkina Faso), en fait l’action de la force Barkhane dirigée par les Français – qui a récemment augmenté à plus de 5000 unités après l’envoi de nouvelles unités décidé par le président Emmanuel Macron au sommet de Pau le 13 janvier – exclut la zone du lac Tchad, laissant donc à découvert une zone qui semble de plus en plus instable et hors de contrôle.

Catégories
Santé

Le point du Coronavirus en Afrique

De nouveaux pays en Afrique ont été touchés par le coronavirus. Il s’agit de la Centrafrique, des Seychelles, du Congo, du Kenya et du Rwanda qui a annoncé hier dimanche, la fermeture de ses frontières, sauf pour ses citoyens et les résidents étrangers, qui devront se soumettre à un auto-confinement.

L’Afrique du Sud où l’on dénombre au moins 61 cas, a également annoncé hier la fermeture de ses frontières à tous les citoyens des pays les plus touchés, l’interdiction des réunions de plus de 100 personnes et la fermeture des écoles à partir du mercredi 18 mars.

Idem en Mauritanie où «les écoles publiques et privées, les instituts et les universités sur l’ensemble du territoire national» sont fermés pour une semaine, à compter de ce lundi 16 mars. Dès demain mardi, son espace aérien sera également fermé aux avions venant de l’extérieur.

Après la confirmation d’un cas sur son territoire, le Ghana a lui aussi décidé dimanche la fermeture de ses frontières en interdisant l’entrée des personnes provenant des pays les plus touchés par la pandémie.

Ecoles, universités et lieux de cultes sont également clos au Gabon et au Rwanda où au moins un cas du coronavirus a été confirmé.

Cette pandémie a obligé la Confédération africaine de Football (CAF) à reporter tous les matchs des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 programmés fin mars.

Les autres pays non touchés par la pandémie sont en alerte maximale et prennent des mesures préventives pour éviter l’arrivée du Coronavirus ou, le cas échéant, l’endiguer le plus vite possible.

Afrique 7

Catégories
A la une Santé

Coronavirus en Afrique: des mesures pour limiter sa propagation


Près de deux cents contaminations par le virus ont été recensées sur le continent africain. L’ampleur de la pandémie est moins importante qu’en Asie ou qu’en Europe mais avec l’apparition de nouveaux cas, vendredi 13 mars, en Guinée ou en Mauritanie, les pays prennent des mesures pour limiter la propagation du virus.

Première mesure spontanée, celle de l’isolement et la prise en charge des personnes infectées. Il y a ensuite la restriction des déplacements des personnes.

Ainsi, la Mauritanie qui a annoncé son premier cas vendredi a suspendu tous les vols touristiques entrant sur son territoire.

La Tunisie qui compte 16 cas confirmés a fermé ses frontières maritimes et restreint les dessertes aériennes avec l’Europe et l’Égypte. Désormais, tous les voyageurs venant de l’étranger doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée dans le pays.

Écoles fermées

Il y a aussi la fermeture des écoles, comme au Gabon où un étudiant a été déclaré infecté jeudi. Les autorités gabonaises annoncent la fermeture de tous les établissements scolaires jusqu’au 30 mars.

Cette mesure a également été prise en Libye, même s’il n’y a pas de cas détecté à ce jour dans le pays. Il s’agit d’une « mesure préventive » prise par les deux gouvernements rivaux.

Rassemblements de plus de 100 personnes interdits

Il y a aussi l’interdiction des rassemblements. En Guinée par exemple où un premier cas a été annoncé vendredi, le gouverneur de Conakry a interdit les rassemblements de plus de 100 personnes. En Guinée également, des contrôles sanitaires sont effectués sur les voyageurs depuis la semaine dernière.

Gestes simples

Et puis enfin, il y a les mesures sanitaires au quotidien. En Centrafrique, le ministère de la Santé met l’accent sur l’hygiène publique avec des gestes simples comme installer des produits pour se laver les mains dans les lieux publics, éviter les salutations par la main ou encore « interdiction des accolades »,  comme le souligne un communiqué.

Quarantaine pour les voyageurs

Toujours dans cet esprit de prévention, Bangui impose une quarantaine aux voyageurs provenant des pays infectés par le coronavirus et interdit tous les voyages officiels vers les pays touchés par la pandémie.


RFI