Catégories
A la une

Covid-19 et injustices meublent le quotidien des camps de Tindouf

La direction du Polisario ne semble pas être concernée par les incertitudes qui pèsent sur le monde. Les milliers de morts de la pandémie du Covid-19 n’ont, paraît-il, aucun effet sur les bourreaux du Polisario qui continuent, comme si de rien n’était, à torturer leurs victimes avant de leur organiser des simulacres de procès pour justifier ce qu’ils leur font subir dans les bagnes de Dhaibya ou Rachid.
Ainsi, les milices du Polisario avaient-elles, en août dernier, kidnappé cinq jeunes gens originaires de Boujdour près du mur de sécurité qui effectuaient des prospections