Catégories
A la une

Réhabilitation du journaliste Mamouni Ould El Mokhtar

Le siège de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) à Nouakchott a abrité, vendredi, une cérémonie au cours de laquelle les droits du journaliste Mamouni Ould Mokhtar suite à son licenciement en 2012, ont été payés. Le geste constitue une réhabilitation du concerné après une longue période de lutte.

La cérémonie d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de l’application de la politique suivie par Son Excellence le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani pour permettre aux victimes de recouvrir leurs droits.

Catégories
A la une Culture

Un grand journaliste, Jean Daniel s’en est allé..

Jean Daniel, fondateur, directeur et éditorialiste de l’hebdomadaire « Le Nouvel Observateur


Un grand journaliste, un grand éditorialiste s’en est allé, Jean Daniel, fondateur, directeur et éditorialiste de l’hebdomadaire « Le Nouvel Observateur » .

Jean Daniel, un grand journaliste de presse que l’on ne présente plus dans le monde francophone nous a quitté.

Né le 21 juillet 1920 à Blida, en Algérie, Jean Daniel, né Bensaïd, a rejoint la célèbre 2eDB du général Leclerc et participé à la Libération avant de suivre des études de philosophie à la Sorbonne.

En 1947, il fonde la revue « Caliban » avec le soutien d’Albert Camus qui l’honorera de son amitié. En 1954, il écrit son premier article publié dans « l’Express » où il couvre la guerre d’Algérie en prenant parti pour des négociations avec le FLN. En 1961, il est grièvement blessé au fémur lors des événements de Bizerte, en Tunisie. En 1963, il acquiert une célébrité internationale en réalisant une interview de John F. Kennedy. Le président américain le charge d’un message pour Fidel Castro : c’est en compagnie du leader de la révolution cubaine qu’il apprend l’assassinat de Kennedy, le 22 novembre 1963. En 1964, il décide avec l’industriel Claude Perdriel de reprendre « France Observateur » qui devient « le Nouvel Observateur », l’hebdomadaire de la « deuxième gauche » et des grands combats sociétaux : légalisation de l’avortement, droits des homosexuels, antiracisme… Jean Daniel y dialoguera avec les plus grands intellectuels : Jean-Paul Sartre, Claude Lévi-Strauss, Michel Foucault, Edgar Morin, Paul Ricœur, Amos Oz, Milan Kundera, François Furet, Régis Debray, Pierre Nora… Mais aussi avec les plus grandes personnalités politiques : Pierre Mendès-France, Michel Rocard, François Mitterrand, Jacques Delors, Mario Soares, Shimon Peres…, rapporte L’Obs dans son édition du 20 février 2020.


Toutes nos pensées à sa famille et ses amis, à qui nous adressons nos plus sincères et fraternelles condoléances.

Ahmed Ould Bettar

Catégories
A la une

Ahmed Hamza au domicile du père Ahmedou Ould Abdel-Kader.

l’ex-président de la Communauté Urbaine de Nouakchott M. Ahmed Hamza en compagnie d’Abeka Ould Ély et Guemine Ould Cheiguer, au domicile du père Ahmedou Ould Abdel-Kader.

Il y a quelques instants, l’ex-président de la Communauté Urbaine de Nouakchott M. Ahmed Hamza, se rendait en compagnie d’Abeka Ould Ély et de Guemine Ould Cheiguer, au domicile du père Ahmedou Ould Abdel-Kader.

Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la présentation de leurs chaleureuses condoléances à la suite du décès de feue Salka Mint Sneid. 

Merci pour tous les notables et les dignitaires de la généreuse société mauritanienne  pour leur sincère compassion à la suite de cette grande disparition.

Journaliste et romancière mauritanienne Salka Mint Sneid est décédée vendredi 14 février courant, après une lutte contre la maladie.

Âgée de 61 ans, la défunte, avait occupé plusieurs fonctions à Radio Mauritanie.

La présidence de la République avait pris en charge en décembre dernier les soins de la journaliste, qui a poursuivi sa convalescence en Tunisie, rappelle-t-on.