Catégories
A la une

Les engagements du président de la république: rejet de l’injustice et de la discrimination.

Ghazwani
Les engagements du président de la république (تعهّداتي)

Les engagements du président de la république (تعهّداتي) se distinguent par leurs caractères rigoureux du rejet de l’injustice et de la discrimination.
C’est dans cet esprit que le premier ministre a adressé une circulaire à tous les ministres de son gouvernement, leur ordonnant d’enregistrer toutes les plaintes des fonctionnaires, qui portent sur l’injustice et la discrimination.
Les cabinets des ministres du gouvernement de Ould Cheikh Sidiya sont chargés de faire un compte rendu mensuel du traitement des injustices sévissant dans l’administration publique.
Le premier ministre, conformément aux engagements du président de la république, veille à apporter des correctifs aux dysfonctionnements liés à l’injustice, mais également à la discrimination.
Par ailleurs, certains membres des cabinets ministériels, dont ceux du ministère des affaires étrangères et de la coopération, font partie des conseillers qui entretiennent les injustices et la discrimination raciale.
De ce fait, étant donné que les conseillers du ministre des affaires étrangères, qui ont la charge d’apporter des correctifs aux injustices, sont ceux qui ont accentué les discriminations ces dernières années, cette circulaire n’aura aucun effet. Elle revient à jeter sa poudre aux moineaux.
Aussi le droit de réserve, dont se servent les deux conseillers du ministre des affaires étrangères, afin de museler ceux qui dénoncent l’injustice et la discrimination raciale dans l’administration publique, n’aura-t-il du sens que dans la mesure où la garde rapprochée du ministre des affaires étrangères consent à mettre fin à leurs politiques racistes et discriminatoires.
Mohamed kide