Catégories
A la une

Les changements climatiques au cœur des préoccupations d’une jeunesse consciente

Les changements climatiques au cœur des préoccupations d’une jeunesse consciente

La Semaine Mauritanienne du  climat de  développement durable, organisée par l’Association RIM Youth Climate  Mouvement,  se déroule à Nouakchott depuis le 04 mars.

Aujourd’hui 7 mars, c’est autour de l’école Nassiba d’Elmina d’abriter un camp climat. Plusieurs activités sont à l’ordre du jour tout au long de la semaine. Entre autres, des panels, des ateliers, des débats, des concerts, et une magnifique « exposition verte » qui met en exergue des innovations en matière de la conservation de la nature. Madame la ministre du développement rural qui a visité l’exposition juste après le lancement de la journée, a constaté tout le grand travail abattu par des ongs et des entreprises nationales qui  luttent contre les changements climatiques. La fabrication de fourneaux économiques, des canapés, des chaises et des fauteuils  à partir de la récupération du fer,  des briques  et des pavés  à partir du  plastique. Des prototypes de poubelles intelligentes, des lampes solaires et des cuisinières écologiques. Mais l’attraction de l’exposition est sans doute le stand du programme RIMRAP (Recherche appliquée et Formation professionnelle en milieu agropastoral) qui a mis en exergue des produits alimentaires, gâteaux et huiles à partir de fruits locaux. La composante Recherche appliquée et Formation professionnelle du RIMRAP  offre des biopesticides comme  alternative aux pesticides chimiques très nocifs à l’environnement en plus des modules à transmettre aux groupes cibles sur les derniers développements dans les domaines de l’agriculture pluviale, de l’élevage pastoral et de l’amélioration des ressources naturelles… Le tour de force réussi par les organisateurs de cet événement  qui n’a pas de semblable dans tout le pays, est d’avoir su réunir en une synergie les décideurs, les partenaires au développement, les porteurs de projets, les élus, les médias, les artistes autour de la problématique des changements climatiques. Une belle initiative qu’il faut soutenir et encourager.

Yero Amel NDiaye