Les responsables algériens engagent une danse avec le diable

Les responsables algériens, en raison de nombreuses erreurs commises depuis l’indépendance dans leur pays, viennent de tomber du haut de leur esplanade d’où ils se permettaient, avec arrogance, de vouloir diriger le Monde en raison de leur rente pharaonique pétrolière.

Aujourd’hui, nul n’est en droit de prétendre le contraire, avec une chute vertigineuse du prix du baril de pétrole et sans aucune production agricole, d’élevage ovins, bovins, caprins ou de volailles, les responsables algériens se trouvent dénudés et dans l’incapacité la plus absolue de nourrir leur peuple.