En Mauritanie, les transferts d’argent compliqués par les mesures contre le coronavirus

Une rue de Nouakchott, Mauritanie, juin 2019.
Une rue de Nouakchott, Mauritanie, juin 2019. RFI/Paulina Zidi

Texte par :RFI Avec notre correspondant à Nouakchott, Salem Mejbour

L’interdiction de la circulation entre les régions, décidée le 25 mars dernier par le gouvernement mauritanien pour limiter la propagation du Covid-19, a bloqué les transferts d’argent, qui a été fortement ressenti par les populations. De nombreuses familles recevaient régulièrement de l’argent liquide envoyé par leurs proches qui circulaient dans le pays.