Catégories
A la une

Un soldat français tué au Mali

Un soldat français tué au Mali

Quarante-trois soldats français sont morts au combat dans les opérations « Serval » (2013) et « Barkhane » (depuis 2014).

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 20h17

Tojohasina Razafintsalama s’était engagé avec le 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes en 2018 et avait été déployé au Mali le 14 juillet 2020.
Tojohasina Razafintsalama s’était engagé avec le 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes en 2018 et avait été déployé au Mali le 14 juillet 2020. Armée française

Un militaire de la force française « Barkhane » au Sahel a été tué jeudi 23 juillet dans la région de Gossi, dans le centre du Mali, « lors de combats contre les groupes armés terroristes », ont annoncé l’Elysée et l’armée française.