Comment une opposition dispersée comme l’huile et l’eau peut-elle croire à un second tour ?

Le 22 juin, les Mauritaniens choisiront le successeur de Mohamed ould Abdel Aziz, au pouvoir depuis une décennie. À quelques jours du scrutin, l’opposition qui n’est pas parvenue à plusieurs reprises de choisir un candidat en son sein, mettant en compétition ses plus anciens et plus populaires leaders, sans jamais réussir à s’imposer comme force […]