Catégories
A la une

Suite 5) : L’énigme de la succession des régimes militaires en Mauritanie (6ème partie) – Par le Professeur El Arby Mohamedou

Professeur El Arby Mohamedou
Professeur El Arby Mohamedou

L’avènement d’un régime hybride 

La destitution, le 6 août 2008 du Président élu Sidi OULD CHEIKH ABDALLAHI, par le mouvement rectificatif prôné par le Haut Conseil d’Etat  (HCE), met fin à la parenthèse d’expérience démocratique. Ainsi, le pays renoue avec les coups d’Etat militaires. Certains facteurs tels que : la recrudescence  en (2007-2008) de  l’insécurité particularisée pour la première fois dans le pays par une série d’attentats terroristes contre les expatriés occidentaux (Aleg, le 24 décembre 2007) et les forces armées et de sécurité, les crises sociales et économiques, les mouvements de contestation des étudiants et des travailleurs poussées par la flambée des prix