Catégories
A la une

Etat d’urgence, fermeture des frontières à Matam: Jakartamen et piroguiers en chômage !


​Partout au Sénégal, les jeunes, confrontés à un chômage sans précédent, investissent les petits boulots. Dans la région de Matam, c’est dans le secteur du transport avec les motos « Jakarta » ou la traversée fluviale par pirogues qu’ils se déploient. Hélas depuis l’état d’urgence sanitaire, ces jeunes acteurs de l’informel de l’une des régions du Nord commencent à broyer du noir. Ceci depuis l’entrée en vigueur des mesures interdisant aux conducteurs de motos de transporter des passagers et la fermeture de la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal. Conséquence, à Matam, tout est à l’arrêt. Ou presque.

Etat d'urgence, fermeture des frontières à Matam: Jakartamen et piroguiers en chômage !

 Le couvre-feu en vigueur dans tout le Sénégal accompagné de mesures restrictives dans le secteur du transport avec l’interdiction de prendre des passagers sur les motos et aussi la fermeture des frontières avec les pays voisins, ces mesures sont en passe de sonner le glas de la région de Matam.