Catégories
Mauritanie

Ouverture de la Semaine de la langue française

Le président de l’Association mauritanienne pour la Francophonie Ahmed Hamza a rendu ce samedi 14 Mars un vibrant hommage à Mme Kane Aissata, la première femme minsitre en Mauritanie, disparue le 10 août 2019, à Nouakchott.

L’hommage lui a été rendu à l’occasion de l’ouverture de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui a cette année comme invité d’honneur Khalil Ennahoui, député à l’Assemblée nationale de Mauritanie et illustre homme de culture, connu pour son travail sur le dialogue et l’échange entre les cultures et les langues.

Ils n’étaient pas en reste dans les hommages. Il s’agit notamment des regrettés Mohamed Saïd Ould Hamody et Mohamed Mahmoud Ould Beibacar, tous deux membres de l’Association mauritanienne pour la Francophonie.

Dans son discours, le président de l’AMF, Ahmed Hamza a notamment rappelé sa « conviction que seule la promotion et la valorisation de sa diversité culturelle et linguistique est susceptible de permettre à la Mauritanie de prendre la place qui lui sied dans le cercle des nations modernes et de se prévaloir de la richesse de son patrimoine culturel et de la variété de ses langues ».

« La relation entre les langues, chez nous, devrait être une relation de complémentarité, de partage, d’enrichissement réciproque et d’acceptation mutuelle, plutôt qu’une relation d’antagonisme et de rejet. C’est en tout cas dans cet esprit que l’AMF œuvre jusqu’à présent et œuvrera toujours », a ajouté M. Ould Hamza.

NDLR : Dans la soirée de ce samedi, Cridem a appris auprès d’une source à l’Association mauritanienne pour la Francophonie (AMF), l’annulation de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui devait prendre fin le 22 mars, en raison du coronavirus dont le premier cas en Mauritanie a été recensé vendredi soir.

Texte & photos : par Babacar BAYE NDIAYE, pour Cridem

Cridem