Quand les enfants gâtés de la tribu , gâtent l’ État !

Les successions tribales  au pouvoir en Mauritanie sont devenues  curieuses, parce  que la tribu joue un rôle central non seulement dans la prise du pouvoir, mais aussi dans sa perpétuation ! Les rapports entre Etat et tribu se caractérisent par une sorte de dialectique qui conduit souvent à l’affaiblissement et à l’éclatement de la tribu au terme des années de pouvoir ! A titre d’exemple, le pouvoir tribal des Smassides sous Ould Taya a connu une longévité d’un quart de siècle.

Publié le
Catégorisé comme A la une Étiqueté