Catégories
A la une Mauritanie

Les ennemis du vivre ensemble

Est extrémiste tout celui qui défend une attitude ou des idées radicales, et possède des convictions en béton pour lesquelles il peut sans hésitation, aucune, franchir l’ultime pas qui le sépare encore du vide. Tandis que le raciste est celui qui affiche le comportement inspiré de l’idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains. L’un et l’autre ne sont ni recommandables, ni recommandés selon la définition qu’en fait d’eux l’ex Président de l’U.P.R, le parti au pouvoir, Monsieur Sidi Mohamed Maham, dans sa nouvelle publication, que je vous offre à lire, ci-dessous, sous le titre de :

Les ennemis du vivre ensemble

‘’Les extrémistes et les racistes de tout temps, et de tout poil ne seront jamais que les deux faces d’une même monnaie, et ne vont jamais l’un sans l’autre. Leurs intérêts convergent et se complètent comme larrons en foire, et cela même quand au regard des autres ils apparaissent divergents, et contradictoires. Ils misent sur la passion, et sur l’excitation raciale, se déguisent volontiers en défenseurs de toutes les causes justes. Manipulateurs, et harangueurs de foules, ils ne désespèrent pas en leur for intérieur de voir régner le chaos, et c’est à cette fin qu’ils sèment la zizanie et incitent au trouble partout où ils passent. De la misère des gens, aux erreurs d’appréciation de leurs dirigeants politiques, tout est prétexte pour mettre à exécution leurs plans macabres qui n’assurent ni réforme ni justice, mais apportent toujours plus de destruction, plus de désagrégation et plus de retard. L’histoire récente, et le quotidien des peuples regorgent de ces tristes exemples qui font saigner le cœur, et monter les larmes aux yeux.
‘’Comme nous ne possédons pas de patrie de substitution à la nôtre, il va de soi que pour préserver celle-ci nous serons prêts à tout pour la défendre contre leurs infâmes intrigues, et leurs ignobles forfaits. Pour ce faire nous n’avons qu’à nous armer des engagements et des promesses du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, seul gage qui nous permettra aujourd’hui avant demain de réparer les préjudices du passé, et remettre dans leurs droits nos citoyens lésés, et victimes des politiques d’errements. C’est par les engagements et promesse du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, que nous arriverons à contrecarrer tous les complots ourdis, et à éloigner une fois pour toute le spectre des disparités, et des inégalités existantes entre les diverses couches de notre population. Ce seront les engagements, et les promesses du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, qui porteront le coup de grâce à tous les ennemis de la nation, par la généralisation de l’équité, et de l’égalité, qui seront avec le raffermissement, et l’intensification des liens qui unissent les différentes composantes de notre peuple l’objectif permanent vers lequel tende toute notre action. Et ce sera à l’ombre des engagements et promesses du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, que notre diversité culturelle, et ethnique passera du slogan creux qu’elle n’a cessé d’être, par le passé, pour devenir une réalité, concrète, et bien assise, qui n’acceptera désormais plus d’être comptée aux nombres de nos points faibles.’’
Traduit par : Deddah Ould Abd-Daim

Catégories
Mauritanie

La CVE affiche ses ambitions (Communiqué de presse)

La CVE – Le Conseil Présidentiel de la Coalition Vivre Ensemble (CVE) s’est réuni les 03, 10 et 17 octobre 2019, à l’effet d’examiner les perspectives post-électorales de la CVE.

Tenant compte de la volonté mainte fois exprimée par la base, à l’unanimité, le Conseil Présidentiel s’est accordé sur l’impérieuse nécessité de maintenir, de renforcer et de consolider la Coalition Vivre Ensemble. Répondant à ce souci, le Conseil Présidentiel a redéfini ses objectifs, ses structures, son mode de fonctionnement et son domaine de compétences.

Renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale

Parmi les objectifs retenus, la CVE œuvrera au renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale, dans le respect de la diversité culturelle, à travers la recherche d’un nouveau pacte de confiance dans le cadre d’un Etat multinational.

Les structures majeures de la CVE comprendront une Présidence à mandat, renouvelable une fois, assurant l’Exécutif et un Comité de pilotage. Une charte et un règlement intérieur en fixeront les rôles et les responsabilités de chaque organe.

Prenant acte de la nécessité d’impliquer tous ses sympathisants, le Conseil Présidentiel a décidé que l’organisation se fera à la base, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, dans le cadre d’une implantation, afin d’asseoir la légitimité des représentants de la CVE.

Exclusivité en matière de dialogue politique

Par ailleurs, le Conseil Présidentiel s’est accordé pour confier à la CVE l’exclusivité en matière de dialogue politique et/ou national, ainsi que la gestion de toute consultation électorale.

Enfin, le Conseil Présidentiel de la CVE lance un appel pressant à l’ensemble des mauritaniens, sans distinction aucune, qui partagent l’idéal du Vivre Ensemble, à se retrouver dans les meilleurs délais afin de sauver notre pays avant qu’il ne soit trop tard !

Le Conseil Présidentiel de la CVE.

Fait à Nouakchott, le 17 octobre 2019