UFP, RFD, UNAD et SAWAB font bloc : Aziz « trompe l’opinion et falsifie les faits »

175205517 46728652893
175205517 46728652893

Sur Jeune Afrique, l’ex-président Aziz n’a pas loupé l’opposition dans ses tirs, l’accusant de jouer le jeu de la compromission avec le pouvoir de Ghazouani.
Ce dimanche 18 avril, des partis politiques de l’opposition, alliés de Ghazouani, ont réagi, en l’occurrence l’Union des Forces du Progrès (#UFP), l’Union Nationale pour l’Alternance Démocratique (#UNAD), #Sawab et le Rassemblement des Forces Démocratiques (#RFD).

Pour eux, pas question de se taire après la sortie de Aziz sur Jeune Afrique (JA).
Dans un communiqué, ils font bloc derrière Ghazouani, tout en le mettant en garde contre le retour des prévaricateurs et des pratiques du pouvoir de l’ancien président #Aziz. Tout en l’invitant également à « se débarrasser de tous ceux qui ont été impliqués dans ces méthodes et pratiques dévastatrices, toujours en place, et dont les promoteurs bénéficient, à un rythme soutenu, d’un regain de confiance ».
« Notre pays a, plus que jamais, besoin d’instaurer un consensus national pour promouvoir le changement, instaurer la justice sociale et combattre les prévaricateurs et tous ceux qui sont tentés de nuire à l’unité, à la sécurité et à la stabilité du pays », indiquent ces partis.
« Le pays fait face à d’énormes défis […] pouvant l’exposer à l’un des deux scénarii suivants : soit les ennemis du changement et de la rupture avec la sinistre décennie nous ramènent à la case départ, soit le pays bascule dans le chaos et l’instabilité. Pour preuve, il suffit de revenir aux récentes tentatives, désespérées, du parrain, visant à tromper l’opinion publique et falsifier les faits, en s’essayant au rôle du « leader rédempteur » … », ajoutent-ils.
Ces partis ont enfin exhorté le gouvernement à adopter, d’urgence, les règles de bonne gouvernance et de transparence dans la gestion des affaires publiques et à rechercher des solutions promptes et appropriées aux problèmes quotidiens dont souffre le citoyen, des problèmes quotidiens dont souffre le citoyen, exacerbés par le coronavirus.
@babacarbayendiaye
Nouakchott – 19/04/2021

Share and Enjoy !

0Shares
0
Publié le
Catégorisé comme Mauritanie