);

Journal Le Terroir – Fidèle à sa verve habituelle, Sow Seydou Yéro ne tarit pas de critiques à l’endroit du 1er gouvernement de l’ère Ghazouani. La liste des membres du nouveau gouvernement exclu totalement les représentants de la communauté Peulh des régions Est de notre pays. 

Les Hodhs et la Wilaya centre, l’Assaba notamment. Une première depuis l’indépendance avec le premier président Me Mokhtar O Daddah indique l’ancien soldat. Il s’insurge contre la mise à la touche des cadres Peulhs de l’EST qui selon ont soutenu activement et voté le président Ghazouani. La vallée selon lui a plutôt massivement voté contre Ghazouani le 22 juin dernier. 

Le PM Ismaîl O Bodde, avec tout le respect que nous lui devons, a primé ici l’échec contre la réussite a affirmé Sow Seydou Yéro. Depuis le congrès d’Aleg en 1958, c’est la première fois que la communauté Peulh des régions de l’EST est mise à la touche affirme t-il avant d’ajouter, des corrections s’imposent pendant qu’il est temps. 

Les Peulhs de l’Est sont frustrés et déçus de ce casting qui selon lui ne tient pas compte de cette communauté présente dans le pays. Je vous demande Excellence monsieur, le président de rectifier le tir et d’insérer cette frange dans le gouvernement.

Les anciens PM, Moulaye Ould Laghdaf, Yahya O Hademine, Mohamed Salem Ould Béchir et les autres ont toujours respecté cette règle et il n’est pas question de laisser faire le contraire. Un homme averti vaut deux.

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=726283