Un pays riche et une population pauvre !

132328228 1521873500 1
132328228 1521873500 1

Un pays riche et une population pauvre !

Malgré l’aide économique internationale et l’installation de nombreuses politiques de développement dans notre pays la Mauritanie qui nous est cher  et , force est de constater que la misère  partout dans le pays accroit de façon exponentielle.

Après maintes constatations, la solution à cette problématique ne réside pas seulement dans la multiplication des ressources financières venant de l’étranger. De la banque mondiale , de l’Europe, des pays du Golfe etc..  Elle se résoudra essentiellement de par l’étique des Mauritaniens et ainsi que la formation à la citoyenneté.

Arrêter l’encaissement personnel des ressources financières

Le manque voire « l’absence » de solidarité des Mauritaniens  mène à l’échec des initiatives de développement. Cette disparition de la moralité entraine divers revers comme les détournements de fonds public, le favoritisme et la corruption et pour couronner le tout la gabegie j’ajoute la mal gouvernance. Malgré l’aide de la communauté internationale évalué à plusieurs milliards de MRU , la Mauritanie ne cesse de s’appauvrir. Ce phénomène est relié à l’accumulation individualiste des moyens financiers destinés aux grands publics.

Favoriser l’économie locale

Renforcer l’économie locale doit être une priorité pour notre pays . Si l’on veut éviter une pérennisation de la misère, l’État Mauritanien doit mettre en avant les sociétés locales. Mais pour ce faire, il doit d’abord comprendre que la majorité des Mauritaniens  sont mal rémunérés dans tous les secteurs nous avons la preuve des enseignants et d’autres .Comment une personne qui ne gagne pas plus de 200 000 anciennement  par mois peut-elle se permettre d’acheter des produits de base pour se nourrir et nourrir deux familles ? En vérité, le salaire des  Mauritaniens ne lui permet que des achats auprès des magasins chinois lowcost et de ces marchés de friperies.

L’insalubrité et la mauvaise hygiène sont à l’origine des ordures qui s’accumulent partout à Nouakchott sans parler d’autres régions.

Favoriser la production agricole dans le sud et régler ce problème de foncier ça devient urgent pour la cohésion sociale.

À l’heure où le prix des aliments, notamment du riz, accroît de plus belle et le mois de ramadan qui pointe son nez  beaucoup de nos compatriotes et citoyens ne verront pas mangeront pas deux fois par jour ! Pour aboutir à cette finalité, il est nécessaire d’augmenter les rendements, rendre les terres cultivables, faciliter l’accès à l’eau. Il sera également indispensable de contrôler les échanges de produits agricoles et modifier les modes de consommations et de productions. Par ailleurs, l’État devra également apprendre à gérer les nombreux conflits d’intérêts, entre  commerçant et grossistes ! cultures alimentaires  etc.

La Mauritanie est riche et sa population est pauvre et ce n’est pas normal.

Un pays si riche habité par des pauvres

Les autres solutions pour sortir notre pays  de la misère.

Bien sûr, pour arrêter cette stagnation de l’économie  de nombreuses autres solutions sont de rigueur :

Je m’explique le président Mohamed Ould Ghazouani et son gouvernement doivent faire :

Une Meilleure Gouvernance

Prévention des détournements de fonds

Arrêt de la corruption, de la gabegie et de  l’injustice,

Bannissement de l’ethnocentrisme

Instauration d’une justice équitable

Éducation de chaque malagasy a une prise de conscience morale

Création des PME pour lutter contre le chômage

L’installation et l’amélioration des infrastructures

Amélioration de l’accès aux logements

Progression de l’accès à l’éducation

Facilitation de l’intégration sociale et professionnelle, surtout pour les jeunes diplômés qui sont aujourd’hui des vendeurs de pizza et des chauffeurs de taxis

L’amélioration de l’économie de la santé .

Le renforcement du dispositif de transparence de l’accès aux emplois publics pour garantir l’égalité de tous les Mauritaniens.

La restauration de l’autorité hiérarchique et la prise en compte de l’évaluation des agents par leurs chefs direct.

La réorganisation des écoles de formation des fonctionnaires.

Le recrutement équilibré des concours de tous un les Mauritaniens sans distinction de composantes.

La révision du système du rémunération dès fonctionnaires et agents de l’état en vue de le rendre plus motivant et plus compétitif.

La Mauritanie est riche de sa diversité culturelle doit être déterminée à dépasser les survivances de traditions et coutumes ancestrales dont certains sont en contradiction avec le progrès universels en matière de droits humains.

Le président Mohamed Ould Ghazouani disait un élan sincère de concorde, de fraternité et surtout d’acceptation de l’autre est nécessaire pour assurer une cohésion nationale où l’apport de chacun sera un enrichissement collectif.

Une action d’envergure doit vite être engagée pour ce qui reste du quinquennat pour d’abord panser les plaies laissés par le passif humanitaire et résorber toutes les formes de disparités issues de discrimination sociales.

Pour finir le président Mohamed Ould Ghazouani pour clôturer doit s’engager à mener une politique volontariste pour permettre à chaque Mauritanien il dit bien chaque Mauritanien,sans distinction aucune, d’accéder à une vie décente et de pouvoir s’épanouir alors Monsieur le président chiche !

Monsieur le Président nous comptons sûr vous pour consolider les bases d’un état moderne, occupant pleinement sa place dans le concert des nations.

Les nobles valeurs de l’islam qui est notre socle de notre cohésion sociale ne l’oubliez pas svp .

Que dieu bénisse la Mauritanie

Abdoulaziz Deme

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie