Un premier cas de variant brésilien détecté au Canada


Par Le Figaro avec AFP
Un premier cas d’infection au variant brésilien du coronavirus a été détecté à Toronto, ont annoncé dimanche 7 février les autorités sanitaires de la plus grande ville du Canada. Le «variant P.1» du coronavirus a été détecté sur un habitant de Toronto qui a récemment voyagé au Brésil et qui est hospitalisé, a précisé la Santé publique de la métropole de l’Ontario dans un communiqué. Ce variant a déjà été repéré en Europe (Allemagne, France et Espagne) ainsi qu’au Brésil, en Colombie ou aux États-Unis.

La Santé publique de Toronto a également annoncé une première infection au variant sud-africain, source lui aussi «d’inquiétude», chez une personne qui n’a pas voyagé récemment et n’a pas eu de contact connu avec un voyageur.

Plusieurs variants détectés au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil inquiètent depuis quelques semaines la communauté internationale qui s’interroge notamment sur leur contagiosité et l’efficacité des vaccins à leur encontre. Les interrogations sont particulièrement prononcées pour une mutation dite E484K, commune aux variants sud-africain et brésilien. La ville de Toronto recense 27 cas de ces variants «préoccupants», précise le communiqué.

Au Canada, les premiers cas du variant britannique du coronavirus avaient été détectés fin décembre, déjà dans la région de Toronto. Cette découverte avait entraîné la suspension de tous les vols en provenance du Royaume-Uni pendant plus de deux semaines.

Le Canada, pays de 38 millions d’habitants, comptait dimanche plus de 800.000 cas de coronavirus et plus de 20.000 morts.

Publié le
Catégorisé comme Covid-19