Une caravane de camionneurs assure la navette entre Zouerate et Chegatt

383601ec7346ac9f 1dfbabc3d94019d3
383601ec7346ac9f 1dfbabc3d94019d3

Au total vingt camionneurs ont entamé, lundi, la navette entre la ville Zouerate et la zone de Chegatt, suite à un accord, conclu entre les orpailleurs et les transporteurs portant sur l’homologation des prix du transport des roches, à partir des sites de production vers les centres de traitement.

Le départ de cette caravane a donné lieu à une cérémonie, présidée par le wali de Tiris-Zemmour, M. Isselmou Ould Sidi.

Cette opération est initiée, conjointement, par les autorités administratives, la société Maaden Mauritania, les représentants des transporteurs ainsi que ceux des usines de traitement et des broyeurs dans le but de pallier à la montée des prix du transport des pierres.

Dans son mot pour la circonstance, le wali de Tiris Zemmour a précisé que l’opération a pour objectif de résoudre des problèmes des petits orpailleurs résultant de la spéculation sur le tarif du transport de leur production en pierre de la zone de Chegatt vers les centres de traitement.

Il a rappelé que la zone de Chegatt avait accueilli au mois de décembre, dernier, plus de 2500 explorateurs, dont la production était jugée satisfaisante. « Nous reçu des informations selon lesquelles des petits producteurs se plaignent du manque de camions pour pouvoir transporter leur produit aux sites de traitement ».

M. Ould Sid a, également, précisé qu’un accord consensuel avait été trouvé, lors d’une réunion regroupant les représentants des transporteurs, ceux des explorateurs et des usines de broyage, fixant le coût du transport d’un sac de roches à 8000 MRO, après avoir atteint 11.000 MRO.

« Il existe des usines spécifiques pour le traitement du produit provenant de Chegatt à des prix raisonnables, ce qui va dans le droit fil des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visant à assister les petits producteurs », a-t-il, conclu.

Pour sa part, le président de la fédération mauritanienne d’appui aux orpailleurs, M. Sidi Ahmed Ould Hamza, a précisé que cette initiative a pour but d’aider les petits prospecteurs à transporter leur produit vers Zouérate après avoir souffert de la spéculation et de la cupidité des camionneurs.

Il a enfin salué le rôle des autorités régionales dans le dénouement de cet épineux problème.

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie